En Ar
Biotechnologie Microbienne et d’Ingénierie des Enzymes >> Projets de recherche

3 projets essentiels sont en cours de développement:

  • Projet I: « Enzymes pour des additifs et des procédés en Agro-alimentaire: approches classique et métagénomique »

Il s’agit de proposer des enzymes performantes et des procédés de production, de formulation et d’application. Ces enzymes peuvent être criblées par des méthodes microbiologiques classiques ou alternativement par métagénomique fonctionnelle (en cours d’exploration le microbiote digestif du Dromadaire). Les enzymes étudiées dans ce projet sont celles exploitées en agroalimentaire en tant qu’additifs en panification (amylases, xylanases); utilisées pour la production d’édulcorants comme le D-fructose, le D-tagatose et la palatinose ainsi que celles destinées à l’alimentation animale (b-glucanases et xylanases).

  •  Projet II: « Enzymes d’intérêt industriel pour la détergence et la tannerie »

Il s’agit de mettre à la disposition du secteur économique: des protéases et des peroxydases microbiennes pour des applications en détergence afin de remplacer les produits chimiques polluants et toxiques, traditionnellement utilisés dans ces industries. En détergence nous focalisons sur les protéases pour le détachement efficace des taches à base de protéines et sur des peroxydases pour substitutier partiellelemnt ou totalement les perborates de sodium (agent de blanchiment très nocif). Pour le traitement des cuirs, en plus des enzymes pour l’étape de confitage, on vise le criblage et l’étude des kératinases qui accomplissent l’étape d’épilage-pelanage qui consiste à éliminer les poils et l’épiderme sans abimer les peaux.

  • Projet III: « Ciblage enzymatique, microbien et biochimique du pouvoir pathogène d’Erwinia amylovora »

Le feu bactérien est une maladie dévastatrice, entraînant de graves pertes économiques pour l’industrie de la pomme et de la poire. Parmis les facteurs les plus importants responsables de la pathogénie et de la virulence de ces souches est la synthèse d’exopolysaccharides. La stratégie adoptée (lutte biologique) consiste à la recherche, l’étude et l’application d’antagoniste bactérien principalement des endophytes capables de bloquer l’agent pathogène ou des enzymes capables d’attaquer les exopolysaccharides
 

Présentation Projets de recherche Liste des publications |Liste des brevets Retombées socio-économiques |

Membres Projets de collaborations | Thèses | Conventions  | Prestation de services